Dans les territoires insulaires, les femmes au cœur de la lutte contre les changements climatiques

Temps de lecture : 12 minutes

14.01.2023

IMPAGLIAZZO Cassandre

À l’occasion de la COP15 biodiversité de Montréal de décembre 2022, l’ONU a récompensé le Programme de restauration des petits États insulaires en développement (PEID)[1]Nations Unies. (2022). L’ONU récompense 10 initiatives pionnières qui restaurent le monde naturel. https://news.un.org/fr/story/2022/12/1130577. Le terme PEID regroupe cinquante-huit États répartis dans trois régions géographiques : les Caraïbes, le Pacifique, et la région AIS (océans Atlantique et Indien et mer de Chine méridionale). Il a été défini lors de la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement de 1992, dans une dynamique de reconnaissance des difficultés auxquelles ces pays devaient et doivent faire face en matière d’environnement et de développement[2]Nations Unies (n.d.). À propos des petits États insulaires en développement.  https://www.un.org/ohrlls/fr/content/%C3%A0-propos-des-petits-%C3%A9tats-insulaires-en-d%C3%A9veloppement.

Ces territoires sont parmi les premières victimes du dérèglement climatique, subissant l’élévation du niveau des mers et l’intensification des catastrophes naturelles. Alors qu’ils abritaient un peu moins de 1 % de la population mondiale[3]Nations Unies (n.d.). À propos des petits États insulaires en développement.  https://www.un.org/ohrlls/fr/content/%C3%A0-propos-des-petits-%C3%A9tats-insulaires-en-d%C3%A9veloppement, ils comptaient quatre des dix pays les plus vulnérables sur le plan environnemental en 2020[4]CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. … Continue reading. En 2021, il était estimé que 13 % des terres des PEID du Pacifique se situaient à moins de cinq mètres au-dessus du niveau de la mer en moyenne, et que 99% des terres des Maldives, de Kiribati et de Tuvalu, se situaient en dessous de ce niveau[5]CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. … Continue reading. Le dérèglement climatique représente un obstacle supplémentaire au développement économique de ces pays[6]CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. … Continue reading qui dépendent de l’économie bleue, c’est-à-dire de l’utilisation durable des ressources océaniques en faveur de la croissance économique[7]Banque Mondiale (n.d.). Économie bleue. https://www.banquemondiale.org/fr/topic/oceans-fisheries-and-coastal-economies.

De fait, les PEID ont été les premiers territoires à lutter contre ce dérèglement[8]Banque Mondiale. (2022). Les petits États insulaires, premiers touchés par le changement climatique, premiers sur la voie de la résilience. … Continue reading et à en faire une préoccupation mondiale[9]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta.. La COP15 biodiversité a donc permis de souligner l’urgence climatique pour ces pays, mais également l’implication des femmes des territoires insulaires dans la lutte contre le changement climatique, à l’instar de la Malgache Sanda Anjara Rakotomalala ou de Mae Bruton-Adams, micronésienne[10]Jouan H., Mouterde P. (17 décembre 2022). COP15 : à Montréal, cinq femmes racontent leur engagement pour la protection de la nature. Le Monde. … Continue reading. L’engagement des femmes en matière d’activisme climatique dans les PEID est largement sous-estimé[11]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta., alors même qu’il est nécessaire de les impliquer dans ces questions qui les concernent autant voire plus que les hommes. De fait, comment les femmes, encore peu présentes dans les espaces de décision des territoires insulaires, parviennent-elles à s’extirper des rôles genrés via la lutte contre le changement climatique ?

Les femmes, plus affectées par les changements climatiques et pourtant moins représentées dans les sociétés des territoires insulaires

Des facteurs sociaux, économiques et culturels rendent les femmes plus vulnérables aux changements climatiques que les hommes[12]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta.. Elles ont un accès moindre aux ressources, ce qui réduit leurs capacités d’adaptation au dérèglement climatique[13]Osman-Elasha B. Les femmes …dans le contexte des changements climatiques. Nations Unies. https://www.un.org/fr/chronicle/article/le-femmes-dans-le-contexte-des-changements-climatiques. Dans certaines îles du Pacifique, comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les femmes n’ont pas de droits fonciers en raison de lois et de pratiques coutumières, ce qui peut limiter leur capacité à cultiver des aliments et à se réinstaller dans des zones moins vulnérables aux impacts climatiques[14]Mcleod E., Bruton-Adams M., Förster J., Franco C., Gains G., Gorong B., James R., Posing-Kulwaum, Tara M., Terk E. (2019). Lessons From the Pacific Islands – Adapting to Climate Change by … Continue reading. Les inégalités de genre en sont donc d’autant plus aggravées. En 2011, après deux cyclones tropicaux au Vanuatu, une augmentation de 300% des violences domestiques a été recensée par l’ONG CARE, et des recherches menées à Samoa par l’IFRC (Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge) ont montré que les personnes déplacées à la suite d’une catastrophe étaient plus exposées à la violence sexiste[15]Mcleoda E., Arora-Jonssonb S., Masudac J. Y.,  Bruton-Adam M., , Emauroise O. C., Gorongf B.,  Hudlowg C.J., Jamesh R., Kuhlkeni H., Masike-Lirij B., Musrasrik-Carlk E., Otzelbergerl A., Relangm … Continue reading.

D’autre part, les femmes sont peu représentées dans les espaces de décision des territoires insulaires. Malgré le fait que l’indice d’inégalité de genre 2019 ai démontré que l’égalité des genres dans les PEID était supérieure à la moyenne mondiale, des inégalités subsistent sur les marchés du travail de ces pays, les femmes étant plus susceptibles d’être au chômage que les hommes (47% contre 28%)[16]CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. … Continue reading. Selon l’Union interparlementaire, en janvier 2021, les PEID n’avaient pas encore atteint une représentation égale des femmes et des hommes dans leurs parlements nationaux, bien que la Grenade s’en rapproche[17]CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. … Continue reading. Les femmes sont sous-représentées au niveau national dans les postes politiques et autres postes de direction[18]Baker, K. (2018). Great expectations: gender and political representation in the Pacific Islands. Dans Government and Opposition (pp. 542-568), Cambridge University Press., et, de fait, leurs besoins ne sont pas ou peu abordés[19]Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États … Continue reading. Le milieu de la diplomatie est reconnu comme particulièrement genré et l’entrée des femmes dans des rôles diplomatiques est relativement récente et reste souvent moins prestigieuse[20]Aggestam, K., Towns, A. (2017). Diplomacy: a gendered institution. Dans Kerr P. & Wiseman G. (Eds.), Diplomacy in a globalizing world: Theories and practices (pp. 237-250), New York: Oxford … Continue reading. En effet, en 2022, les femmes représentaient à peine plus d’un tiers des représentants permanents du Conseil de sécurité des Nations unies[21]Nations Unies. (20 juin 2022). Deputy Secretary-General Hails General Assembly Resolution Proclaiming 24 June International Day of Women in Diplomacy, Calls for Gender Parity [La Vice-Secrétaire … Continue reading.

Il y a pourtant une véritable nécessité de prendre en compte l’opinion des femmes dans la lutte contre le changement climatique. Dans les PEID, les femmes jouent un rôle essentiel pour subvenir aux besoins alimentaires car elles représentent 52% de la main d’œuvre agricole[22]Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États … Continue reading et sont les gardiennes des variétés alimentaires traditionnelles, qui risquent de disparaître lorsque ces femmes abandonnent leurs terres à la suite de catastrophes naturelles[23]Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États … Continue reading. Le fait de ne pas impliquer les femmes dans les prises de décision empêche l’adoption de mesures appropriées pour leur permettre d’anticiper et de répondre aux événements climatiques. Selon Christiana Figueres, ancienne secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, les femmes ont « le pouvoir de faire une différence majeure[24]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta. ».

Les femmes, véritables figures de proue de l’activisme climatique dans les territoires insulaires

L’engagement des femmes dans l’activisme climatique se traduit notamment par l’art, l’entrepreneuriat et l’engagement politique. Parmi les militantes on retrouve des artistes comme Kathy Jetñil-Kijiner, poétesse et militante pour le climat, qui a ouvert le Sommet sur le climat 2014 de l’ONU avec l’un de ses poèmes, en tant que représentante civile des Îles Marshall[25]Nations Unies. (24 septembre 2014). Statement and poem by Kathy Jetnil-Kijiner, Climate Summit 2014 – Opening Ceremony. [Fichier vidéo]. http : https://www.youtube.com/watch?v=mc_IgE7TBSY. Son art lui permet de diffuser son message politique à travers le monde.

Du côté de l’entrepreneuriat, Haadeeyah Oozeerally, mauricienne, a été désignée comme la meilleure jeune entrepreneure de l’économie bleue au Forum régional Eco.Action (forum sur l’économie circulaire organisé par la Commission de l’Océan Indien) en 2019 grâce à son projet de gobelets organiques et ensemencés[26]Commission de l’Océan Indien. (2019). Blue Champion Award : Maurice fait coup double.  https://www.commissionoceanindien.org/blue-champion-award-gagnants/. L’économie bleue, qui représente une source de revenus majeure pour les populations des territoires insulaires, est mise en danger par le dérèglement climatique. Haadeeyah Oozeerally a su saisir cette opportunité afin de répondre à ces deux problématiques, en créant de l’emploi et en luttant contre le changement climatique[27]Peryagh S. (24 décembre 2019). Permaculture : Haadeeyah Oozeerally, la créatrice de gobelets organiques. Défi Economie. … Continue reading.

Dans la même dynamique, les femmes des territoires insulaires s’engagent en politique. Meg Taylor, secrétaire générale du Forum des îles du Pacifique et Hilda Heine, présidente des îles Marshall, ont représenté la diplomatie du Pacifique durant les forums récents sur le changement climatique[28]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta..

Les militantes demandent depuis longtemps une augmentation de la participation des femmes au processus décisionnel officiel[29]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta. afin de favoriser une prise de décision inclusive. Dans la plupart des PEID, les femmes prennent désormais la parole et occupent des positions de leadership au sein d’organisations et d’associations, comme les associations villageoises de développement aux Comores par exemple, se libérant ainsi des rôles genrés[30]Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États … Continue reading.

Toutefois, la contribution des femmes des PEID aux négociations climatiques est sous-estimée. Malgré les rôles limités auxquels elles ont accès en tant que chefs de délégation, elles sont souvent proactives dans l’ombre[31]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta. Le fait que les études se concentrent sur la vulnérabilité des femmes aux impacts du changement climatique plutôt que sur leur activisme climatique est la cause de cette minimisation.

Néanmoins, la lutte contre le changement climatique pourrait devenir une énième forme de care pour les femmes des territoires insulaires. Dans un discours donné en décembre 2019, Hamada Madi, secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, a exprimé que les femmes étaient « plus sensibles à l’impact des aléas environnementaux, aux questions sociales et culturelles[32]Madi H. (2019). Discours de S.E.M. Hamada Madi, Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien au Comité de pilotage du PMATG [Discours] ». En effet, les rôles genrés voudraient que les femmes s’occupent de l’environnement comme elles s’occupent de leur famille et de leur communauté, parce qu’elles seraient prédisposées à le faire. Les femmes elles-mêmes nourrissent ces stéréotypes de genre, à l’image de la biologiste marine Angela Corvea qui a créé le projet environnemental Acualina à Cuba, et lui a donné pour symbole une petite fille car selon elle « la vie, le soin, l’attachement et la force créative de la vie sont contenues dans le monde féminin[33]Grogg P. (31 octobre 2018). Cuban women, vulnerable to climate change, in the forefront of the struggle [Les femmes cubaines, vulnérables au changement climatique, en première ligne de la lutte]. … Continue reading ». Il y a actuellement un véritable risque que les décideur⋅euse⋅s étendent la charge du care qui pèse sur les femmes au rôle de care environnemental[34]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta..

Un impact global sur les rôles genrés dans les territoires insulaires grâce au leadership dans le domaine climatique

Les femmes des petits territoires insulaires en développement sont de plus en plus impliquées au niveau étatique et international et peuvent sortir des rôles stéréotypés de genre lors des négociations sur le climat, dans lesquelles elles jouent à présent un rôle majeur[35]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta.. L’égalité homme-femme au sein des délégations des PEID a donc considérablement progressé, si bien qu’il y avait une proportion presque égale d’hommes et de femmes au sein de la délégation Pacifique à la COP21 à Paris en 2015, alors que la moyenne était de 35% de femmes pour toutes les délégations présentes. Il ne faut toutefois pas oublier que ce chiffre ne concerne que la délégation Pacifique, sur un sujet qui concerne le climat, et que cela ne signifie pas que l’égalité homme-femme soit atteinte dans les PEID, ni de façon globale, ni sur le marché du travail, ni dans le domaine de la diplomatie. Il est toutefois positif d’observer que, par exemple, la présidence d’AOSIS (Alliance des petits États insulaires) a été assurée à plusieurs reprises par des femmes, comme Marlene Moses, nauruane.

Néanmoins, ajouter des femmes aux structures existantes ne suffit pas à atteindre l’égalité des genres : il est nécessaire d’analyser ces institutions, leurs valeurs, cultures, pratiques et leur influence sur les relations de genre[36]Acker, J. (1992). From sex roles to gendered institutions. Dans Contemporary Sociology, (21(5) pp. 565-569).. Dans le cas contraire, les femmes risquent d’être placées uniquement au service des programmes d’adaptation et d’atténuation du changement climatique, de ne pas accéder aux autres postes décisionnels et, de façon implicite, d’être considérées comme représentant uniquement les intérêts des femmes[37]Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta..

La présence de femmes leaders dans le domaine climatique représente un intérêt stratégique pour inverser la tendance, de réduire les facteurs qui rendent les femmes plus vulnérables au changement climatique et de prendre en compte tous les éléments qui permettraient de lutter contre celui-ci. D’ailleurs, à sa création, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ne reconnaissait pas le genre comme une question importante dans le changement climatique et n’était pas inclusive. Aujourd’hui, elle analyse la représentation des hommes et des femmes dans les délégations et promeut l’égalité des genres en son sein. Le Women for Climate Justice Network a également été créé en 2008 afin de prendre en compte le genre dans les débats sur le changement climatique[38]Gender CC, Women for Climate Justice (n.d.). History. https://www.gendercc.net/who-are-we/history.html.

L’activisme des femmes des PEID a mené à la création de programmes combinant lutte contre le changement climatique et lutte contre les inégalités de genre. De façon réciproque, se concentrer sur l’égalité des genres dans les PEID peut donner lieu à des améliorations en matière de résilience, de sécurité alimentaire et de nutrition. Les institutions ont bien compris cette relation à double-sens et créent et financent de nombreux programmes liés à ces deux sujets. Une collaboration est d’ailleurs née entre la Division de la transformation rurale inclusive et de l’égalité femmes-hommes (ESP) de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et le Centre d’investissement de la FAO.

De la même façon, le projet multisectoriel d’assistance technique dans le domaine du genre (PMATG), action conjointe de la COI et de la Banque Africaine de Développement, finance la formation de femmes à l’entrepreneuriat dans les territoires ruraux et se concentre sur le rôle des femmes en termes de développement rural via des campagnes de sensibilisation, d’éducation et de formation. Là où les antennes de la plateforme « Femmes, développement durable et sécurité alimentaire » ont été mises en place, 250 femmes des Comores et de Madagascar ont été formées. De la même façon, la COI soutient le réseau Entreprendre au féminin Océan indien (EFOI)[39]Madi H. (2019). Discours de S.E.M. Hamada Madi, Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien au Comité de pilotage du PMATG [Discours].

L’activisme climatique des femmes dans les territoires insulaires : un cercle vertueux pour l’égalité des genres ?

En dépit des inégalités de genre prédominantes dans les territoires insulaires, notamment en ce qui concerne la vulnérabilité face au changement climatique et le peu de représentation au sein des espaces de décision, les femmes renversent les rôles en s’emparant des questions climatiques. Elles font entendre leurs voix via le militantisme, l’entrepreneuriat, la politique, et prennent part à la diplomatie internationale en s’extirpant des stéréotypes de genre. Elles permettent ainsi à toutes les femmes des PEID d’être progressivement intégrées aux décisions politiques communautaires, nationales et internationales. Inégalités de genre et changement climatique étant liés, cet activisme a poussé les institutions à mener des projets luttant de concert contre ces deux phénomènes. Une prise de conscience plus globale en ce qui concerne l’égalité des genres pourrait ouvrir la voie à un leadership féminin sur d’autres enjeux stratégiques.

Références

Acker, J. (1992). From sex roles to gendered institutions. Dans Contemporary Sociology, (21(5) pp. 565-569).

Aggestam, K., Towns, A. (2017). Diplomacy: a gendered institution. Dans Kerr P. & Wiseman G. (Eds.), Diplomacy in a globalizing world: Theories and practices (pp. 237-250), New York: Oxford University Press.

Alston, M. (2014). Gender mainstreaming and climate change. Dans Women’s Studies International Forum, 47 (pp. 287–294) https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0277539513000204

Baker, K. (2018). Great expectations: gender and political representation in the Pacific Islands. Dans Government and Opposition (pp. 542-568), Cambridge University Press.

La Banque Mondiale. (2022). Les petits États insulaires, premiers touchés par le changement climatique, premiers sur la voie de la résilience. https://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2022/04/11/on-the-frontlines-of-climate-change-small-island-states-can-lead-in-resilience 

Banque Mondiale (n.d.). Économie bleue. https://www.banquemondiale.org/fr/topic/oceans-fisheries-and-coastal-economies

Banque Mondiale. (2022). Les petits États insulaires, premiers touchés par le changement climatique, premiers sur la voie de la résilience. https://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2022/04/11/on-the-frontlines-of-climate-change-small-island-states-can-lead-in-resilience

CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. https://unctad.org/fr/news/reprise-post-covid-19-une-bataille-ardue-pour-les-petits-etats-insulaires-en-developpement

Commission de l’Océan Indien. (2019). Blue Champion Award : Maurice fait coup double.  https://www.commissionoceanindien.org/blue-champion-award-gagnants/

Gender CC, Women for Climate Justice (n.d.). History. https://www.gendercc.net/who-are-we/history.htmlHoward E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta.

Green Climate Fund, (2021). Gender Assessment. FP157: Coastal Resilience to Climate Change in Cuba through Ecosystem Based Adaptation – “MI COSTA”.

Grogg P. (31 octobre 2018). Cuban women, vulnerable to climate change, in the forefront of the struggle [Les femmes cubaines, vulnérables au changement climatique, en première ligne de la lutte]. Real Change. https://www.realchangenews.org/news/2018/10/31/cuban-women-vulnerable-climate-change-forefront-struggle

Jouan H., Mouterde P. (17 décembre 2022). COP15 : à Montréal, cinq femmes racontent leur engagement pour la protection de la nature. Le Monde. https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/12/17/cop15-dans-notre-langue-le-mot-biodiversite-ne-se-traduit-pas_6154875_3244.html

Madi H. (2019). Discours de S.E.M. Hamada Madi, Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien au Comité de pilotage du PMATG [Discours].

Mcleod E., Bruton-Adams M., Förster J., Franco C., Gains G., Gorong B., James R., Posing-Kulwaum, Tara M., Terk E. (2019). Lessons From the Pacific Islands – Adapting to Climate Change by Supporting Social and Ecological Resilience [Leçons des Îles Pacifique – S’adapter au changement climatique en soutenant une résilience sociale et écologique]. Frontiers in Marine Science. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmars.2019.00289/full

Mcleoda E., Arora-Jonssonb S., Masudac J. Y.,  Bruton-Adam M., , Emauroise O. C., Gorongf B.,  Hudlowg C.J., Jamesh R., Kuhlkeni H., Masike-Lirij B., Musrasrik-Carlk E., Otzelbergerl A., Relangm K., Reyuwn B.M., Sigraho B., Stinnettp C., Telleiq J., Whitford L. (2018). Raising the voices of Pacific Island women to inform climate adaptation [Faire entendre la voix des femmes des îles du Pacifique pour éclairer l’adaptation au climat]. Marine Policy. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0308597X18300344

Nations Unies. (2022). L’ONU récompense 10 initiatives pionnières qui restaurent le monde naturel. https://news.un.org/fr/story/2022/12/1130577

Nations Unies (n.d.). À propos des petits États insulaires en développement.  https://www.un.org/ohrlls/fr/content/%C3%A0-propos-des-petits-%C3%A9tats-insulaires-en-d%C3%A9veloppement

Nations Unies. (24 septembre 2014). Statement and poem by Kathy Jetnil-Kijiner, Climate Summit 2014 – Opening Ceremony. [Fichier vidéo]. http : https://www.youtube.com/watch?v=mc_IgE7TBSY

Osman-Elasha B. Les femmes …dans le contexte des changements climatiques. Nations Unies. https://www.un.org/fr/chronicle/article/le-femmes-dans-le-contexte-des-changements-climatiques

Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États insulaires en développement. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. 

Peryagh S. (24 décembre 2019). Permaculture : Haadeeyah Oozeerally, la créatrice de gobelets organiques. Défi Economie. https://defieconomie.defimedia.info/article/1438/permaculture-haadeeyah-oozeerally-la-creatrice-de-gobelets-organiques

United Nations International Strategy for Disaster Reduction. (2020). Tuvalu Coastal Adaptation Project empowering women and girls. https://www.preventionweb.net/news/tuvalu-coastal-adaptation-project-empowering-women-and-girls

 

Pour citer cette production : Cassandre Impagliazzo, “Dans les territoires insulaires, les femmes au coeur de la lutte contre les changements climatiques”, Institut du Genre en Géopolitique, 14/01/2023. 

Les propos contenus dans cet écrit n’engagent que l’autrice.

References

References
1 Nations Unies. (2022). L’ONU récompense 10 initiatives pionnières qui restaurent le monde naturel. https://news.un.org/fr/story/2022/12/1130577
2, 3 Nations Unies (n.d.). À propos des petits États insulaires en développement.  https://www.un.org/ohrlls/fr/content/%C3%A0-propos-des-petits-%C3%A9tats-insulaires-en-d%C3%A9veloppement
4, 5, 6, 16, 17 CNUCED. (2021). Reprise post COVID-19 : une bataille ardue pour les petits états insulaires en développement. https://unctad.org/fr/news/reprise-post-covid-19-une-bataille-ardue-pour-les-petits-etats-insulaires-en-developpement
7 Banque Mondiale (n.d.). Économie bleue. https://www.banquemondiale.org/fr/topic/oceans-fisheries-and-coastal-economies
8 Banque Mondiale. (2022). Les petits États insulaires, premiers touchés par le changement climatique, premiers sur la voie de la résilience. https://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2022/04/11/on-the-frontlines-of-climate-change-small-island-states-can-lead-in-resilience
9, 11, 12, 24, 28, 29, 34, 35, 37 Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta.
10 Jouan H., Mouterde P. (17 décembre 2022). COP15 : à Montréal, cinq femmes racontent leur engagement pour la protection de la nature. Le Monde. https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/12/17/cop15-dans-notre-langue-le-mot-biodiversite-ne-se-traduit-pas_6154875_3244.html
13 Osman-Elasha B. Les femmes …dans le contexte des changements climatiques. Nations Unies. https://www.un.org/fr/chronicle/article/le-femmes-dans-le-contexte-des-changements-climatiques
14 Mcleod E., Bruton-Adams M., Förster J., Franco C., Gains G., Gorong B., James R., Posing-Kulwaum, Tara M., Terk E. (2019). Lessons From the Pacific Islands – Adapting to Climate Change by Supporting Social and Ecological Resilience [Leçons des Îles Pacifique – S’adapter au changement climatique en soutenant une résilience sociale et écologique]. Frontiers in Marine Science. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmars.2019.00289/full
15 Mcleoda E., Arora-Jonssonb S., Masudac J. Y.,  Bruton-Adam M., , Emauroise O. C., Gorongf B.,  Hudlowg C.J., Jamesh R., Kuhlkeni H., Masike-Lirij B., Musrasrik-Carlk E., Otzelbergerl A., Relangm K., Reyuwn B.M., Sigraho B., Stinnettp C., Telleiq J., Whitford L. (2018). Raising the voices of Pacific Island women to inform climate adaptation [Faire entendre la voix des femmes des îles du Pacifique pour éclairer l’adaptation au climat]. Marine Policy. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0308597X18300344
18 Baker, K. (2018). Great expectations: gender and political representation in the Pacific Islands. Dans Government and Opposition (pp. 542-568), Cambridge University Press.
19, 30 Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États insulaires en développement. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.
20 Aggestam, K., Towns, A. (2017). Diplomacy: a gendered institution. Dans Kerr P. & Wiseman G. (Eds.), Diplomacy in a globalizing world: Theories and practices (pp. 237-250), New York: Oxford University Press
21 Nations Unies. (20 juin 2022). Deputy Secretary-General Hails General Assembly Resolution Proclaiming 24 June International Day of Women in Diplomacy, Calls for Gender Parity [La Vice-Secrétaire générale salue la résolution de l’Assemblée générale proclamant le 24 juin Journée internationale des femmes dans la diplomatie et appelle à la parité des genres]. https://press.un.org/en/2022/dsgsm1753.doc.htm
22, 23 Percy, R., Christensen, I., Safa Barraza, A., et Berthelin, L. (2022). Genre, chaînes de valeur agroalimentaires et agriculture résiliente face au changement climatique dans les petits États insulaires en développement. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
25 Nations Unies. (24 septembre 2014). Statement and poem by Kathy Jetnil-Kijiner, Climate Summit 2014 – Opening Ceremony. [Fichier vidéo]. http : https://www.youtube.com/watch?v=mc_IgE7TBSY
26 Commission de l’Océan Indien. (2019). Blue Champion Award : Maurice fait coup double.  https://www.commissionoceanindien.org/blue-champion-award-gagnants/
27 Peryagh S. (24 décembre 2019). Permaculture : Haadeeyah Oozeerally, la créatrice de gobelets organiques. Défi Economie. https://defieconomie.defimedia.info/article/1438/permaculture-haadeeyah-oozeerally-la-creatrice-de-gobelets-organiques
31 Howard E., Carter G., (2020). Pacific Women in Climate Change Negotiations. Islands and Small States Institute, University of Malta, Malta
32, 39 Madi H. (2019). Discours de S.E.M. Hamada Madi, Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien au Comité de pilotage du PMATG [Discours]
33 Grogg P. (31 octobre 2018). Cuban women, vulnerable to climate change, in the forefront of the struggle [Les femmes cubaines, vulnérables au changement climatique, en première ligne de la lutte]. Real Change. https://www.realchangenews.org/news/2018/10/31/cuban-women-vulnerable-climate-change-forefront-struggle
36 Acker, J. (1992). From sex roles to gendered institutions. Dans Contemporary Sociology, (21(5) pp. 565-569).
38 Gender CC, Women for Climate Justice (n.d.). History. https://www.gendercc.net/who-are-we/history.html