Guerre en Ukraine : une opportunité pour les femmes de sortir de leur rôle genré ?

Temps de lecture : 8 minutes

08/07/2022

Violette Pottié

La guerre en Ukraine a basculé le 24 février 2022, suite à l’invasion russe conduite par Vladimir Poutine dans l’ancien pays du bloc soviétique. Le conflit est décrit par Amnesty International comme “une crise dévastatrice des droits humains[1]Amnesty International. La guerre de la Russie en Ukraine.https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/03/latest-news-on-russias-war-on-ukraine/”, résultat des innombrables crimes de guerre commis par les troupes russes en Ukraine. Entre homicides, destruction d’infrastructures, blocage de l’aide humanitaire, viols[2]à écouter pour en savoir plus : Bardet, C. (13 mai 2022). Viol en tant qu’arme : le cas de la guerre en Ukraine. Institut du Genre en Géopolitique. … Continue reading, bombardements et emprisonnements, la liste est longue. De nombreux·ses Ukrainien·ne·s ont par conséquent été contraint·e·s à fuir leur maison, leur pays, engendrant la plus grave crise de réfugié·e·s depuis la Seconde Guerre mondiale  en Europe[3]Amnesty International. La guerre de la Russie en Ukraine. https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/03/latest-news-on-russias-war-on-ukraine/. Le 28 juin 2022, près de 8,5 millions d’Ukrainien·ne·s avaient quitté le territoire[4]UN Refugee Agency. (Dernière mise à jour le 29 juin 2022). Operational Data Portal – Ukraine Refugee Situation  [Portail de données opérationnelles – Situation sur les réfugiés … Continue reading, 90% d’entre eux ·elles étant des femmes et des enfants[5]Guerre en Ukraine: 90% des réfugiés sont des femmes et des enfants. (26 mars 2022). RTL info – AFP. … Continue reading. Cette large proportion féminine est dûe  à l’interdiction pour les hommes de 18 à 60 ans de quitter le sol ukrainien, obligés de défendre leur nation. Cependant la guerre en Ukraine est loin d’être une affaire exclusivement masculine. Nombreuses sont les femmes qui restent en Ukraine : si certaines n’ont pas le choix, d’autres y demeurent volontairement afin de défendre leur pays.

Derrière l’engagement militaire, une forte tradition de résistance féminine

Il n’est pas anodin d’observer une participation féminine aussi forte dans l’effort de guerre en Ukraine. Un article de The Conversation[6]Bloom, M & Moskalenko, S. (21 mars 2022). Ukraine’s women fighters reflect a cultural tradition of feminist independence [Les femmes combattantes ukrainiennes, réflection d’une tradition … Continue reading revient sur les raisons historiques derrière la forte culture féministe du pays. Historiquement, les femmes n’étaient pas échangées contre des dots et étaient en droit de refuser les avances de leurs prétendants. Par ailleurs, il était admis qu’une veuve puisse continuer sa vie en totale indépendance après la mort de son mari. À cette histoire aux femmes relativement libérées, le folklore ukrainien a emprunté de nombreuses protagonistes émancipées de l’emprise masculine.

Cet héritage se traduit par un fort engagement des femmes ukrainiennes pour leur pays. Durant la Première Guerre mondiale , des officières servent au sein du corps militaire austro-hongrois[7]Yuko, E. (18 avril 2022). Women of Ukraine Fight Back: How They’re Revolutionizing the Role of Women in War. [Femmes ukrainiennes ripostent : comment révolutionnent-elles le rôle des femmes en … Continue reading. Un siècle plus tard, lors des manifestations populaires anti-Maïdan en 2013 ayant poussé à l’éviction du président pro-russe Viktor Yanukovych, les femmes refusent d’être reléguées au second plan de l’insurrection. Actives dans “tous les aspects des révoltes[8]Ibid.”, comme le décrit la docteure S.D. Phillips, elles prennent pleinement part à cet évènement, que ce soit en haut des barricades ou en menant des ateliers d’auto-défense, ce qui marque un véritable tournant pour la participation politique de la société civile féminine en Ukraine. Depuis, l’engagement des Ukrainiennes dans les forces armées n’a cessé de grandir[9]Ewe, K. (4 mars 2022). ‘We Are Not Afraid of Death’: The Ukrainian Women Taking Up Arms Against Russia. [“Nous n’avons pas peur de la mort” : Les femmes ukrainiennes prennent les armes … Continue reading, particulièrement pendant l’invasion russe de la Crimée en 2014. De nombreux groupes armés féminins s’organisent alors, bouleversant les traditionnelles normes de genre dans l’armée, et, en conséquence, dans le reste de la société[10]7.2. C’est ainsi que, depuis 2018, les femmes ont le même statut que leurs homologues masculins au sein de l’armée. Le gouvernement est bien conscient de la force de l’engagement des Ukrainiennes pour leur pays, c’est pourquoi en décembre 2021, face aux menaces grandissantes de la Russie, le Ministère de la Défense ukrainien a exigé que davantage de femmes âgées de 18 à 60 ans “aptes au service militaire” s’inscrivent dans les forces armées[11]Peterson, N. (27 décembre 2021). Ukraine Requires Women to Register for Military Conscription as Russia Threat Looms. [L’Ukraine exige aux femmes de s’inscrire pour la conscription militaire … Continue reading. Et les chiffres confirment cette force militaire féminine : un rapport du Ministère de la Défense rapporte que 22,8% de femmes servaient dans l’armée début 2021[12]White Book 2019-2020 – The Armed Forces of Ukraine and the State special transport service. [Livre blanc 2019-2020 – Les forces armées de l’Ukraine et le transport de service spécial … Continue reading. Ces effectifs sont considérablement plus élevés que dans d’autres pays du continent, comme en Russie (4%)[13]9.1, en France (15%)[14]Saint-Léger, A. (9 juillet 2021). Les femmes dans l’armée française : objectif parité ? France 24. … Continue reading ou bien encore aux États-Unis (16%)[15]9.2.

Au combat, armées de fusils ou de bocaux de tomates

Depuis le début du conflit, les femmes sont chaque jour plus nombreuses à s’engager dans l’armée pour défendre leur pays. Selon le Ministère Ukrainien des Affaires Étrangères, 15% des soldat·e·s qui combattent aujourd’hui les soldats russes sont des femmes, sans compter celles faisant partie de la résistance[16]CNN. (8 mars 2022). These are the women choosing to stay and fight Russian forces. [Voici les femmes ayant choisi de rester et de combattre les forces russes].  [Fichier vidéo]. … Continue reading. Cet engagement ne se limite en effet pas à l’armée, un grand nombre d’Ukrainiennes rejoignant l’effort de guerre du côté civil. Parmi elles, beaucoup se sont vu refuser l’entrée  dans l’armée, faute d’expérience, et se sont tournées vers la défense territoriale civile[17]Charrier, L.  (16 mars 2022). Guerre en Ukraine : visages féminins de la résistance. TV5 Monde. … Continue reading. En mars, la première dame, Olena Zelenska, avait remercié “Celles qui combattent […]. Celles qui soignent, sauvent, nourrissent. Aux volontaires […]. A celles qui continuent leurs emplois […] pour que la vie puisse continuer et triompher. Celles qui prennent soin des enfants […]. Celles qui donnent naissance dans des refuges bombardés[18]Hampson, L. (7 mars 2022). Ukraine’s first lady Olena Zelenska pays tribute to ‘incredible’ women facing war. [La première dame ukrainienne Olena Zelenska rend hommage aux “incroyables” … Continue reading”, déclarant aussi : “Le visage de notre résistance est particulièrement féminin[19]Ibid”.

Entre portraits de résistantes face aux soldats russes dans la presse et vidéos de civiles apostrophant farouchement les troupes armées sur les réseaux sociaux[20]Vu des États-Unis. La force des femmes ukrainiennes dans cette guerre. (2 mars 2022). Courrier International. … Continue reading, les exemples de l’effort civil féminin ne manquent pas. Défendant leur ville, des citoyennes préparent des cocktails Molotov à Dnipro[21]BBC. (26 février 2022). Ukraine conflict: The women making Molotov cocktails to defend their city. [Conflit en Ukraine : Les femmes qui préparent des cocktails Molotov pour défendre leur ville]. … Continue reading. Une civile vivant à Kiev endommage un drone en le visant avec un bocal de tomates[22]Ukrainian who ‘took out a drone with a jar of tomatoes’ wants to stay back to and fight for her country. [L’ukrainienne qui a “descendu un drône avec un bocal de tomates” souhaite … Continue reading. Adolescentes et mères participent à des formations de tirs armés[23]Cundy, A. (25 avril 2022). ‘Women need to be ready’: the Ukrainian city where mums and daughters are learning to shoot. [“Les femmes doivent être prêtes” : la ville ukrainienne où femmes … Continue reading. Certaines qui avaient quitté le territoire ukrainien ont même décidé de retourner dans leur pays, dans un “acte de résistance symbolique contre les agresseurs russes[24]Lavandara, E & Moisecu, C. (16 mars 2022). Ukrainian women who escaped their country now go back to help fight the invasion. [Les femmes ukrainiennes qui ont fui leur pays y retournent désormais … Continue reading”. Les réseaux féministes jouent également un rôle central dans le conflit. Parmi eux, l’organisation Strada[25]La Strada. Site web de l’organisation. https://la-strada.org.ua/ prend en charge la ligne d’écoute nationale pour aider les victimes de violences sexuelles, et Women’s Perspective[26]Women’s Perspectives. Site web du Centre Non-Gouvernemental. http://www.women.lviv.ua/en/about-us/ qui soutient juridiquement les femmes victimes de violences et aide les déplacées en recherche d’hébergement. Chaque jour, psychologues, médecins et journalistes risquent leur vie pour aider leur pays et les populations restées sur place. En première ligne du mouvement humanitaire, les femmes se battent pour le retour de la paix en Ukraine.

Une réorganisation de la société

Face à la mobilisation des hommes au combat, les femmes se retrouvent à la tête de leurs foyers et communautés. En l’absence de leurs partenaires, elles sont souvent contraintes de cumuler les activités professionnelles et d’adopter de nouveaux rôles dans la société. En conséquence, la charge de travail non rémunérée a considérablement augmenté pour les femmes depuis le début du conflit, que ce soit par leur aide en tant que volontaires ou bien par la scolarisation des enfants à la maison pour pallier la fermeture des écoles[27]Nations Unies. (4 mai 2022). Ukraine war: Reports reveal women are stepping up, impact on education. [Guerre en Ukraine : Des rapports révèlent que les femmes prennent les choses en main, … Continue reading.

Somme toute, l’investissement féminin dans l’effort de guerre pourrait représenter une réelle opportunité pour l’affirmation de leur place décisionnaire dans la société. “En temps de crise, de guerre, ou de conflit, une certaine opportunité apparaît pour les femmes, celle d’affirmer davantage leur place et de contester les normes de genre établies. C’est en partie ce qui s’est passé en Ukraine, quand les Russes ont annexé la Crimée et occupé des territoires de l’Est ukrainien[28]7.3” explique O.Nikolayenko, associé au Davis Center for Russian and Eurasian Studies de Harvard.

L’enfer d’un quotidien dans un pays en guerre où les femmes représentent des victimes à part entière

“Force est de constater que la guerre s’accompagne toujours de formes de violence à l’égard des femmes et des filles[29]Conseil de l’Europe. (8 mars 2022). Déclaration de la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić. … Continue reading” alerte Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe. En Ukraine, les crimes commis par l’armée russe sont multiples. Elle tue, mutile, et a recours au viol comme arme de guerre, les cas de violence physique, sexuelle et d’exploitation augmentant chaque jour[30]Nations Unies. (6 juin 2022).  Les allégations de violences sexuelles en Ukraine se multiplient, note l’ONU. https://news.un.org/fr/story/2022/06/1121272. Pour les femmes restées en Ukraine, les jours sont sombres et dangereux. Faire partie de la résistance est loin d’être dépourvu de risques ; de nombreuses femmes cherchant à apporter leur aide dans des villes occupées par les soldats russes disparaissent, supposément arrêtées ou bien kidnappées[31]Guerre en Ukraine – et les femmes ? (Date non précisée). Garance. http://www.garance.be/spip.php?article1440. Les situations déjà existantes de violences conjugales au sein des foyers s’aggravent, les ressources de la police étant en priorité mobilisées pour la défense et le déplacement des populations. Au quotidien, les dépenses d’armement, en hausse, se font ressentir dans les budgets sociaux, affectant les femmes restées en Ukraine.

L’accès aux services médicaux, détruits par les bombardements et privés de ressources[32]Fond des Nations Unies pour la population. (28 juin 2022).  Ukraine : le conflit aggrave les vulnérabilités des femmes et des filles, les besoins humanitaires montent en flèche. … Continue reading, est d’autant plus difficile, que ce soit pour les victimes de violences sexuelles ou pour les femmes enceintes. D’après les Nations unies, près de 80 000 Ukrainiennes enceintes pourraient ainsi être privées de leurs droits reproductifs, condamnées à donner naissance dans des abris antiaériens inadéquats[33]United Nations Population Funds. (19 avril 2022). UNFPA Appeal for Ukraine. [L’appel de l’UNFPA pour l’Ukraine]. … Continue reading. Ces dernières sont également sujettes à un stress pathologique, ressenti dans un monde à l’avenir trouble. Cette angoisse impacte fortement la santé des mères mais également celle des nourrissons. En conséquence, le nombre d’avortements a considérablement augmenté en Ukraine, les femmes enceintes se retrouvant confrontées à des conditions financières de plus en plus précaires[34]Uguen, L. (24 mai 2022). En Ukraine, le stress de la guerre à l’origine de nombreuses complications chez les femmes enceintes. The Huffington Post. … Continue reading ainsi qu’à une absence de perspectives d’avenir pour la prochaine génération.

L’absence des femmes dans le processus décisionnaire et de paix

En dépit de l’engagement des femmes dans le conflit, l’absence féminine aux tables des négociations se fait ressentir, comme lors des séances de pourparlers. Le manque de participation féminine tait les revendications de la moitié de la population au sein d’un conflit où les femmes et les minorités sont pourtant des victimes à part entière. Or, une paix durable et représentative de l’ensemble de la société ne peut se faire sans les femmes[35]Paradis, P. (26 mars 2022). Guerre en Ukraine : l’absence de femmes à la table de négociation est une grave erreur. Le Soleil. … Continue reading. “Il est impératif que la réponse humanitaire en Ukraine prenne en compte et adresse les différents besoins des femmes et des filles, des hommes et des garçons, y compris ceux laissés loin derrière[36]35.1”, explique S. Bahous, directeur exécutif de ONU Femmes.

Il est toutefois nécessaire de prendre du recul vis-à-vis de l’engagement féminin dans l’effort de guerre en Ukraine, et de ne pas le romantiser. Un tel engagement civil dans la guerre en Ukraine est en grande partie dû à l’absence de soutien militaire de la communauté internationale. Si ces femmes considèrent crucial leur rôle dans le conflit, elles n’ont jamais souhaité en arriver là. Pour autant, la forte participation des femmes dans le conflit n’est pas gage d’une remise en question de la répartition binaire des rôles genrés. Les responsabilités sociales se retrouvent en réalité bouleversées en temps de guerre, et s’adaptent au contexte d’une période où les habituelles structures sociales sont déséquilibrées.

À découvrir sur le site de l’IGG : Bardet, C. (13 mai 2022). Viol en tant qu’arme : le cas de la guerre en Ukraine. Institut du Genre en Géopolitique.

Pour citer cette production : Violette Pottié, “Guerre en Ukraine : une opportunité pour les femmes de s’extraire de leur rôle genré ?”, 08/07/2022, Institut du Genre en Géopolitique.

Les propos contenu dans cet article n’engagent que l’autrice. 

References

References
1 Amnesty International. La guerre de la Russie en Ukraine.https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/03/latest-news-on-russias-war-on-ukraine/
2 à écouter pour en savoir plus : Bardet, C. (13 mai 2022). Viol en tant qu’arme : le cas de la guerre en Ukraine. Institut du Genre en Géopolitique. https://open.spotify.com/episode/5x1uU4pRE0nL7NfaoC2r9T?si=d82cd93a0c3f4707&nd=1
3 Amnesty International. La guerre de la Russie en Ukraine. https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2022/03/latest-news-on-russias-war-on-ukraine/
4 UN Refugee Agency. (Dernière mise à jour le 29 juin 2022). Operational Data Portal – Ukraine Refugee Situation  [Portail de données opérationnelles – Situation sur les réfugiés d’Ukraine] ttps://data.unhcr.org/en/situations/ukraine#_ga2.105217856.273644616.1650352527-774204123.1647329483
5 Guerre en Ukraine: 90% des réfugiés sont des femmes et des enfants. (26 mars 2022). RTL info – AFP. https://www.rtl.be/info/monde/international/guerre-en-ukraine-90-des-refugies-sont-des-femmes-et-des-enfants-1366170.aspx
6 Bloom, M & Moskalenko, S. (21 mars 2022). Ukraine’s women fighters reflect a cultural tradition of feminist independence [Les femmes combattantes ukrainiennes, réflection d’une tradition culturelle d’indépendance féministe]. The Conversation. https://theconversation.com/ukraines-women-fighters-reflect-a-cultural-tradition-of-feminist-independence-179529
7 Yuko, E. (18 avril 2022). Women of Ukraine Fight Back: How They’re Revolutionizing the Role of Women in War. [Femmes ukrainiennes ripostent : comment révolutionnent-elles le rôle des femmes en guerre]. Reader’s Digest. https://www.rd.com/article/ukrainian-female-soldiers/
8 Ibid.
9 Ewe, K. (4 mars 2022). ‘We Are Not Afraid of Death’: The Ukrainian Women Taking Up Arms Against Russia. [“Nous n’avons pas peur de la mort” : Les femmes ukrainiennes prennent les armes contre la Russie]. Vice World News.  https://www.vice.com/en/article/qjbndq/ukrainian-women-soldiers-russia
10 7.2
11 Peterson, N. (27 décembre 2021). Ukraine Requires Women to Register for Military Conscription as Russia Threat Looms. [L’Ukraine exige aux femmes de s’inscrire pour la conscription militaire alors que la menace russe rode]. Military.com. https://www.military.com/daily-news/2021/12/27/ukraine-requires-women-register-military-conscription-russia-threat-looms.html
12 White Book 2019-2020 – The Armed Forces of Ukraine and the State special transport service. [Livre blanc 2019-2020 – Les forces armées de l’Ukraine et le transport de service spécial de l’Etat]. (2021). Ministry of Defence of Ukraine. https://www.mil.gov.ua/content/files/whitebook/WB_2019_2020_eng.pdf
13 9.1
14 Saint-Léger, A. (9 juillet 2021). Les femmes dans l’armée française : objectif parité ? France 24. https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/actuelles/20210709-les-femmes-dans-l-arm%C3%A9e-fran%C3%A7aise-objectif-parit%C3%A9
15 9.2
16 CNN. (8 mars 2022). These are the women choosing to stay and fight Russian forces. [Voici les femmes ayant choisi de rester et de combattre les forces russes].  [Fichier vidéo]. https://edition.cnn.com/videos/world/2022/03/09/women-in-ukraine-staying-to-fight-tgb-intl-vpx.cnn
17 Charrier, L.  (16 mars 2022). Guerre en Ukraine : visages féminins de la résistance. TV5 Monde. https://information.tv5monde.com/terriennes/guerre-en-ukraine-visages-feminins-de-la-resistance-446942
18 Hampson, L. (7 mars 2022). Ukraine’s first lady Olena Zelenska pays tribute to ‘incredible’ women facing war. [La première dame ukrainienne Olena Zelenska rend hommage aux “incroyables” femmes faisant face à la guarre]. Independant. https://www.independent.co.uk/life-style/women/ukrainian-first-lady-olena-zelenska-tribute-b2028485.html
19 Ibid
20 Vu des États-Unis. La force des femmes ukrainiennes dans cette guerre. (2 mars 2022). Courrier International. https://www.courrierinternational.com/article/vu-des-etats-unis-la-force-des-femmes-ukrainiennes-dans-cette-guerre
21 BBC. (26 février 2022). Ukraine conflict: The women making Molotov cocktails to defend their city. [Conflit en Ukraine : Les femmes qui préparent des cocktails Molotov pour défendre leur ville]. [Fichier vidéo]. https://www.bbc.com/news/av/world-europe-60540341
22 Ukrainian who ‘took out a drone with a jar of tomatoes’ wants to stay back to and fight for her country. [L’ukrainienne qui a “descendu un drône avec un bocal de tomates” souhaite rester et se battre pour son pays]. (9 mars 2022). Times Now. https://www.timesnownews.com/viral/ukrainian-who-took-out-a-drone-with-a-jar-of-tomatoes-wants-to-stay-back-to-and-fight-for-her-country-article-90099481
23 Cundy, A. (25 avril 2022). ‘Women need to be ready’: the Ukrainian city where mums and daughters are learning to shoot. [“Les femmes doivent être prêtes” : la ville ukrainienne où femmes et filles apprennent à tirer]. The Guardian. https://www.theguardian.com/global-development/2022/apr/25/women-need-to-be-ready-the-ukrainian-city-where-mums-and-daughters-are-learning-to-shoot
24 Lavandara, E & Moisecu, C. (16 mars 2022). Ukrainian women who escaped their country now go back to help fight the invasion. [Les femmes ukrainiennes qui ont fui leur pays y retournent désormais pour combattre l’invasion]. CNN. https://edition.cnn.com/2022/03/15/europe/poland-ukraine-women-return-to-war/index.html
25 La Strada. Site web de l’organisation. https://la-strada.org.ua/
26 Women’s Perspectives. Site web du Centre Non-Gouvernemental. http://www.women.lviv.ua/en/about-us/
27 Nations Unies. (4 mai 2022). Ukraine war: Reports reveal women are stepping up, impact on education. [Guerre en Ukraine : Des rapports révèlent que les femmes prennent les choses en main, l’impact sur l’éducation]. https://news.un.org/en/story/2022/05/1117542
28 7.3
29 Conseil de l’Europe. (8 mars 2022). Déclaration de la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić. https://www.coe.int/fr/web/portal/-/war-in-ukraine-protecting-women-and-girls
30 Nations Unies. (6 juin 2022).  Les allégations de violences sexuelles en Ukraine se multiplient, note l’ONU. https://news.un.org/fr/story/2022/06/1121272
31 Guerre en Ukraine – et les femmes ? (Date non précisée). Garance. http://www.garance.be/spip.php?article1440
32 Fond des Nations Unies pour la population. (28 juin 2022).  Ukraine : le conflit aggrave les vulnérabilités des femmes et des filles, les besoins humanitaires montent en flèche. https://www.unfpa.org/fr/ukraine-war
33 United Nations Population Funds. (19 avril 2022). UNFPA Appeal for Ukraine. [L’appel de l’UNFPA pour l’Ukraine]. https://www.unfpa.org/sites/default/files/resource-pdf/Updated%20Appeal%20April_%20for%20PUBLIC%20donors_0.pdf
34 Uguen, L. (24 mai 2022). En Ukraine, le stress de la guerre à l’origine de nombreuses complications chez les femmes enceintes. The Huffington Post. https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-ukraine-le-stress-de-la-guerre-a-lorigine-de-nombreuses-complications-chez-les-femmes-enceintes_fr_62874023e4b05cfc268a44be
35 Paradis, P. (26 mars 2022). Guerre en Ukraine : l’absence de femmes à la table de négociation est une grave erreur. Le Soleil. https://www.lesoleil.com/2022/03/26/guerre-en-ukraine–labsence-de-femmes-a-la-table-de-negociation-est-une-grave-erreur-1a89ca834b81607618af142fe61b8180
36 35.1